Membre
Envois : 4
Inscrit : ‎12-05-2016
Solution approuvée
Enchères

Puis je mettre aux enchères un objet provenant de Chine vendu sur eBay à 2,80 et le mettre à 45 euros (prix de départ)

Merci de vos reponses

Solution approuvée
Membre eBay
Envois : 2 204
Inscrit : ‎24-04-2008
Avec réponse
en réponse à marie-anna-lisa

@michel-29 Et @marie-anna-lisa

 

Bonjour, le vendeur est libre de mettre son ou ses objets en vente au prix qu'il désire. Que ce soit de la revente n'est pas un problème, un vendeur occasionnel pouvant revendre des objets dont il n'a pas ou plus l'usage. Il doit simplement le vendre comme objet d'occasion , le "neuf avec étiquette" étant réservé aux professionnels si je ne m'abuse (si je me trompe, un autre eBayeur répondeur le dira, CQFD).

Au bout du compte, c'est l'acheteur qui fait ce qu'il veut. Quand certains trouvent que le prix est trop élevé à leur goût, ils n'achètent pas, là où d'autres trouveront que c'est une bonne affaire  et achèteront ...

 

Je ne vois pas là matière à polémique. Ce sujet à été évoqué dans un post il y a deux ou trois jours, qui visait @marie-anna-lisa , un eBayeur ayant posé la question, mais dans le sens inverse : une vendeuse a-t-elle le droit de mettre en vente un vêtement (si j'ai bonne mémoire) à 45 euros alors qu'elle l'a acheté 2.50 en Chine ?

 

Je dirais : mais de quoi se mêle-t-il ? Ce genre de réflexion revient de temps en temps dans les posts, émis par des gens qui s'offusquent ou s'indignent, en bons Don Quichotte et pourfendeurs de la justice et de l'équité. L'acheteur, je le répète souvent dans mes réponses, est libre de faire ce qu'il lui plaît, et doit, ou devrait, utiliser son bon sens. 

 

Alors, oui, on peut proposer des affaires au prix que l'on désire, se faire un bénéfice sur la revente. De toutes manières, c'est l'acheteur qui décidera.

 

Dans ce cas précis, un acheteur peut ainsi éviter les longs délais venant de Chine ... Maintenant, la revente faite par des particuliers doit rester "raisonnable". Il n'y a à déclarer au fisc que des revenus qui seraient conséquents, et découleraient d'une activité importante, qui pourrait être assimilée à du travail dissimulé ... D'où de gros soucis en perspective avec l'URSSAF, entre autres.

 

 

Autres réponses : 0